Paralysie du sommeil
Les terreurs nocturnes font souffrir bien plus de personne que vous ne le croyez.

Paralysie du sommeil

Savez-vous ce qu’est la paralysie du sommeil ? Sous ce nom effrayant connu sous l’appellation de parasomnie ou “terreur nocturne”, se cache un trouble tout à fait effrayant… C’est le fait de s’endormir ou de se réveiller consciemment sans pouvoir bouger. Ce trouble touche des milliers de Français chaque jour. Alors comment combattre ce mal ?

Les différentes paralysies du sommeil

En effet, il existe deux types de paralysies du sommeil, chacune a sa caractéristique relative à la phase où vous rencontrez cet événement.

La paralysie hypnagogique

La paralysie hypnagogique arrive au moment où vous allez vous endormir. Vous allez fermer progressivement les yeux, vous endormir et vous relaxer de plus en plus jusqu’à sombrer dans votre sommeil. Hélas, vous resterez conscient et il ne sera plus possible de bouger le moindre de vos membres et vous resterez éveillé, comme paralysé.

La paralysie hypopompique

La paralysie présente les mêmes effets que la paralysie précédente. Hélas, ce phénomène d’immobilité intervient au réveil. Vous savez que vous êtes éveillé mais il est impossible de bouger et d’effectuer le moindre mouvement.

Terreur nocturne en pleine nuit, une paralysie du sommeil qui peut vous perturber vous et votre sommeil.
Les terreurs nocturnes font souffrir bien plus de personne que vous ne le croyez.

Les autres effets de la paralysie

Vous ne pouvez plus bouger, impossible d’ouvrir les yeux ou de contrôler sa respiration… cette sensation d’immobilité est accompagnée d’hallucinations, liées potentiellement à votre phase de rêve.

Auditives : vous entendez des voix, des cris, des bruits divers et variés. Ce peut être aussi des sons lourds de pas s’approchant de vous. Vous imaginez alors le problème : vous êtes immobilisé et tétanisé, persuadé qu’il y a quelqu’un à côté de vous sans pouvoir rien faire. C’est un véritable cauchemar vivant.

Kinesthésique : vous avez la sensation qu’il y a quelqu’un à côté de vous, qui vous touche et vous caresse, entrant dans votre bulle personnelle où peu de gens ont cette autorisation.

Visuelle : vous voyez des lumières, des formes, des clignotements comme si quelqu’un était proche de vous et venait s’approcher de votre corps encore immobile. Un spectre, un fantôme ou un homme en noir dans l’ombre fait souvent l’apparition.

Associez cela au stress que ça peut vous générer, puis une phase de suffocation, d’oppression, comme si une présence maléfique était à l’oeuvre et proche de vous, prête à vous donner la mort. L’anxiété s’accroît sans cesse dans ce cercle vicieux d’un corps paralysé en proie à lui même.Je n’exagère pas sur ces termes. Je n’ai jamais vécu ce genre de chose. Par contre, j’ai dormi auprès de personnes qui ont ce genre de problèmes et que je peux croire sur parole.

Les causes et raisons de la paralysie du sommeil

Principalement, ce trouble du sommeil est causé par des intrusions du sommeil paradoxal (celui qui vous permet de rêver) mélangé à cette sécurité durant votre sommeil qui vous empêche de trop boucher. C’est considéré comme un symptôme de la narcolepsie qui vous fait vous endormir n’importe où et n’importe quand en un temps record.

Ce mal ne date pas d’hier, il a permis à certains artistes, écrivains ou peintres de s’en inspirer pour réaliser des oeuvres. J’ai vu dernièrement le photographe Nicolas Bruno réaliser ces photos inspirées de la parasomnie. En tout honnêteté, je n’ai pas vécu cela et j’ai du mal à les comprendre. Le résultat est néanmoins très impressionnant et vous permettra de mettre des images sur vos troubles si vous en avez vécu l’expérience.

Comment soigner la paralysie du sommeil ?

Est ce possible de soigner la parasomnie ? Est-ce que l’homéopathie est efficace ? Je suis au regret de vous informer qu’à ce jour, il n’y a pas moyen de soigner la causes. Par contre, vous pouvez l’aborder différemment pour éviter d’en souffrir. Je m’explique : vous arrivez à avoir des rêves lucides de temps à autre. Ce sont des rêves où vous avez conscience d’être dans un rêve. Dans ce cas, vous pouvez vous contrôler et faire ce que vous voulez.

Le but ici est de vous rendre compte que vous êtes en pleine paralysie du sommeil. Vous devez trouver la force de vous en rendre compte et vous dire ensuite “de toute façon il ne peut rien m’arriver, je vais profiter de ce moment pour penser à toutes ces sensations et les apprivoiser”. Plutôt que de fuir cette peur et menace, épousez là et acceptez là, elle ne pourra rien vous faire et vous devrez quand même la rencontrer tous les jours. Autant en faire un bon ami ! Pour cela, acceptez ce moment que vous vivez, prenez conscience de son existence et apprivoisez là, peu à peu. Ce travail vous prendra plusieurs jours, mais vous vous réveillerez un jour sans cette peur pour votre plus grand bonheur. Pour les plus adepte du spirituel d’entre vous, sachez que ce moment est propice pour effectuer un voyage astral. Pourquoi pas ! Et vous, quelles sont vos expériences à ce sujet ?

Sabrina Iliena

Passionnée de solutions naturelles, amoureuse inconditionnelle du lit, je vais vous aider à retrouver le sommeil avec mon expérience confirmée en sophrologie.

Laisser un commentaire

Fermer le menu